Pour l'amour du biplan

Article Biplans

 

Biplans de sport et de collection

 

L’avion biplan est incontestablement le roi des aérodromes sur lesquels se pratique encore l’aviation «ancienne» et des meetings aériens où aucun organisateur ne manquerait d’en présenter quelques-uns pour le plus grand plaisir du public.

Il témoigne d’une aviation parfumée de cuir, d’huile, faite de bois et de toile et empreinte d’un brin de romantisme. S’envoler à bord d’un biplan, c’est faire un voyage dans le temps en même temps que dans les airs, avec un pilote dont l’écharpe de soie flotte dans les remous de l’hélice.

 

Les passionnés qui maintiennent en état de vol ces magnifiques machines volantes d’un autre âge passent beaucoup plus d’heures à les bichonner au sol qu’à les piloter. Le biplan ancien est exigeant. Mais quelle récompense lorsque Stampe, Bücker, Stearman ou Staggerwing s’affirment dans le ciel comme des machines à faire rêver. Ils symbolisent le beau pilotage mais aussi les espaces de liberté et, sans doute, une vraie communion avec le ciel…

 

Mikaël Combaud les photographie lors des meetings aériens, des rassemblements d’avions anciens ou lorsqu’il flâne entre les hangars abritant les collections d’aéronefs. Il sait en saisir les plus belles présentations avec talent et ce recueil, loin d’être technique, se veut un hommage à la belle aviation.

Bleu Ciel Editions, 20 €